Publication aux éditions Economica de mon ouvrage, La Guerre du Chaco, Bolivie-Paraguay, 1932-35 (2016).

Après la Dernière Guérilla du Che (2014) et Pablo Escobar, trafiquant de cocaïne (2015), tous deux chez Vendémiaire, ce nouvel ouvrage traite comme son nom l’indique de ce conflit méconnu, dernier grand conflit international d’Amérique latine, au cours duquel, pendant trois ans, les armées paraguayennes et boliviennes se sont affrontées pour le contrôle du Chaco, vaste territoire inexploré. L’ouvrage s’attache à dresser un portrait du conflit dans ses différents enjeux et aspects, notamment militaires et humains.

En voici la quatrième de couverture :

Juin 1932 : la Bolivie et le Paraguay entrent en guerre pour le contrôle du Chaco, vaste territoire inexploré disputé par les deux États. Pendant trois ans, leurs armées vont se livrer un combat sans merci, au milieu d’un environnement désertique des plus hostiles, à peine ponctué de fortins isolés. « Paradis de la tactique, enfer de la logistique » dira-t-on plus tard de cet enfer vert où une guerre de tranchées brutale alterne avec des marches épuisantes. Près de 100 000 hommes vont mourir, victimes des combats, mais aussi de soif et d’insolation.

Guerre méconnue s’il en est, bien que brièvement esquissée par Hergé dans L’Oreille cassée, c’est pourtant le conflit international le plus violent de l’Amérique latine du XXe siècle. Thierry Noël, grand connaisseur de l’Amérique latine, nous en fait ici le récit détaillé et vivant, comblant ainsi un vide de l’historiographie française à ce sujet.

En vente dans toutes les bonnes librairies et en ligne ! Bonne lecture !

Advertisements