Publié le 23 mai 2016

L’armée et la police nationale signalent avoir abattu dans la région du VRAEM le “camarade Alejandro”, responsable militaire du Sentier Lumineux, cadre encore intermédiaire mais qui d’après les autorités semblait promis à un grand avenir dans l’organisation.

Détruit sous la présidence Fujimori, le Sentier Lumineux, en tout cas ce qu’il en reste, vivote depuis les années 1990 dans la région difficile d’accès dite du VRAEM (vallée des rivières Apurimac, Eme et Mantaro), où, d’après les autorités de Lima, cette guérilla aux allures de secte s’adonne essentiellement au narcotrafic, activité très implantée dans la zone.

Plus de détails dans El Comercio

Advertisements