Un gigantesque cimetière

Il y a près de deux ans, les recherches organisées pour retrouver les corps des 43 disparus d’Ayotzinapa, vaines à ce jour, avaient cependant été l’occasion de découvrir des dizaines de fosses communes dans l’Etat du Guerrero. Cette révélation avait choqué, certains comparant le Mexique à un gigantesque cimetière : le fait est que le constat effectué dans le Guerrero peut évidemment s’étendre à tout le pays.

L’initiative des proches

Toujours est-il que depuis un an au moins, devant l’inaction de l’Etat, certains parents et proches des quelques 30.000 disparus recensés dans le pays se sont organisés, avec leurs maigres moyens et l’aide de quelques facultés de médecine, pour effectuer leur propres recherches. Certains ont même été jusqu’à prendre des cours pour apprendre les rudiments de la médecine légale et savoir prélever des échantillons pour les faire analyser ensuite. Ces personnes organisées en brigades traversent le pays de part en part, fouillant chaque endroit propice à y enterrer des cadavres. Sans surprise, leurs fouilles sont fructueuses, même si ce n’est pas forcément l’être cher que l’on retrouve.

Un choix risqué

Il va sans dire que cette initiative ne plaît pas aux criminels qui risquent de voir leurs forfaits révélés et menacent régulièrement les équipes de fouilles. Mais ces recherches ne font pas non plus le bonheur des autorités locales, celles des Etats. En effet, les fouilles ont permis de confirmer l’existence de nombreuses fosses clandestines creusées par les services officiels : ces derniers préfèrent faire disparaître les cadavres sans chercher à les identifier, soit par complicité, soit pour s’éviter le travail d’identification des cadavres et d’enquête, ou tout simplement améliorer leurs statistiques. Comme l’a prouvé une mission de recherche récemment organisé dans le Veracruz, les autorités n’hésitent pas par ailleurs à entraver les fouilles, si ce n’est à menacer ceux qui les mènent.

Les fosses de Tetelcingo

Depuis près d’une semaine, un groupe de parents se trouve en tout cas en train de fouiller les fosses de Tetelcingo, dans l’Etat du Morelos, fosses clandestines creusées illégalement sur ordre du bureau du procureur local. Déjà, plus d’une centaine de cadavres ont été retrouvés, certains porteurs de leurs papiers…

Plus de détails dans la revue Proceso.

Advertisements