Publié le 23 juin 2016

La tuna-Badiguarato

Une attaque au coeur du fief d’El Chapo

Samedi dernier, un raid a été organisé au coeur même du Sinaloa, dans le village natal d’El Chapo Guzmán, par plusieurs dizaines d’hommes armés venus en tout-terrains qui ont investi et mis à sac le lieu. La mère du Parrain emprisonné a eu le temps de s’enfuir mais une dizaine de villageois ont apparemment été tués. L’objectif aurait également pu être l’un des frères d’El Chapo qui semble gérer les affaires en son absence.

Les médias ont d’abord désigné comme commanditaire de l’action armée un petit seigneur de la guerre local qui lorgnerait sur l’héritage du Chapo. On a aussi pensé à une opération visant à rappeler à El Chapo la loi du silence, alors qu’il est en train de négocier les termes de son extradition avec les Américains.

Le retour des Beltrán Leyva ?

D’après Bordland Beat, il semble maintenant confirmé que cette provocation soit le fait d’Alfredo Beltrán Guzmán, dit El Mochomito. Comme son patronyme maternel l’indique, il s’agit d’un neveu d’El Chapo. Mais c’est surtout l’héritier du clan Beltrán Leyva, autrefois allié d’El Chapo et du Cartel de Sinaloa, mais qui après la capture du père d’El Mochomito en 2008, jugée suspecte par ses proches, est entré dans un guerre terrible contre El Chapo pendant les années suivantes.

Ces dernières années, l’organisation Beltrán Leyva semblait en déclin irréversible, du fait des coups portés par El Chapo et ses hommes, autant que ceux assénés par les autorités, dans le cadre d’une action parfois perçue comme conjointe et qui à ce titre a suscité pas mal de commentaires sarcastiques au Mexique.

Les conséquences de l’extradition programmée d’El Chapo

Toujours est-il qu’à mesure que l’extradition du Chapo semble chaque jour plus proche, cette action, d’ailleurs impensable il y a peu, sonne peut-être le départ d’une nouvelle guerre fratricide au sein de l’univers narco mexicain, notamment entre les ex et actuels associés du Chapo, qui commenceraient à se disputer les restes de son empire.

On notera qu’il ne faudrait pourtant pas négliger la puissance du Parrain qui, entre autres à travers ses fils et certains associés fidèles, pourrait encore rendre des coups.

Plus de détails sur Bordland Beat.

Source photo

Advertisements